Rechercher dans l'Actualité

Les rubriques sur l'actualité

-

Actualités

-

Cinéma

-

Emploi

-

Enchère

-

Féminin

-

Hippisme

-

Informatique

-

Jeux

-

Locations

-

Loisirs

-

Musique

-

Peinture

-

Santé

-

Sport

-

Vacances

-

Voyages

Envoyez nous vos articles !
Envoyez nous vos articles en cliquant ici en nous expédiant le titre, contenu, catégorie et éventuellement une photo.
Un mirage F1 s’est écrasé sur l’hippodrome de Mont de Marsan
Par Karine le 11/05/2003

Voir tous les articles sur Hippisme


Samedi aux alentours de 17h30, un mirage F1 s’est écrasé sur l’hippodrome de Mont de Marsan situé au nord de la ville.

Le pilote attaché à la base de Colmar , était en approche de la Base Aérienne 118, lorsqu’il a eu un problème de moteur, il a tout de suite dirigé son avion vers une zone peu peuplé, en l’occurrence en direction de l’hippodrome, avant de s’éjecter.

Heureusement, ce Samedi habituellement jour de courses sur l’hippodrome, aucune réunion n’était planifiée, cependant l’endroit est toujours en mouvement humain et animalier, notamment les pistes d’entraînements et les boxes des chevaux.

A cette heure là, bons nombres de lads et d’entraîneurs se trouvaient sur place pour nourrir les chevaux.

L’appareil s’est littéralement disloqué, et ce faisant, certains débris sont retombés sur les boxes, et notamment une partie de l’aile de l’avion en feu c’est effondré sur le boxe d’un Hongre de 3 ans, un pur sang anglais, Toffee Apple dont nous déplorons l’euthanasie inévitable, puisque le malheureux cheval avait été gravement brûlé.

Par miracle il s’agirait de la seule perte constaté dans l’effectif des chevaux et fort heureusement aucuns lads et entraîneurs n’ont été touchés, bien sur des dégâts matériels sont visibles, mais à l’heure qu’il est le périmètre n’est pas encore sécurisé.

En effet le mirage F1 transportait deux missiles et des obus, que les professionnels de déminage sont actuellement en train de désamorcer.

Un accident peu courant heureusement vu le survol quotidien de la ville, mais les chevaux ainsi que les personnes présentes sur le site lors de l’accident devront évacuer leur peur, avant de reprendre le chemin des entraînements et des courses.




© Copyright Hebdo Landes 1997-2001. Tous droits réservés - Webmaster
Les textes, les graphismes, l'audio et l'audio-vidéo sont la propriété d'Hebdo-Landes.com